Samedi 2mai 2015 20h30 : MANIWATA 

 

 Inspiré par les chants traditionnels noirs américains, le groupe vocal MANIWATA a été créé par Emmanuelle Peineau en juin 1997 à Lussault sur Loire.

Au départ réuni pour donner un concert unique pour la Fête de la Musique, ce petit groupe de 6 amateurs accompagné d’un pianiste, fort du succès rencontré à cette occasion, a été sollicité pour se produire lors de diverses mani-festations, mariages et festivals !

 

Plus de 15 ans plus tard, c’est avec la même énergie que MANIWATA interprète et revisite les chants traditionnels noirs américains mais aussi de grands titres puisés dans le répertoire soul.

 

Après la disparition d’Emmanuelle, mentor et fondatrice de Maniwata, le groupe a pris un nouvel envol sous la direction d’ Elodie Guichard, Arnaud Gravet et Philippe Couléon.

 

Les fidèles sont là, la formation s’est agrandie et professionnalisée. Le répertoire s’est étendu et diversifié avec une ouverture vers la soul et l’intégration d’une rythmique professionnelle. L’en-vie, l’humanité et la convivialité, eux, restent intacts.

 

Forts de nombreux concerts et cérémonies et après la sortie de 3 albums, MANIWATA décline

son répertoire en deux formules : acoustique et orchestrée

 

 

 

 

Mercredi 8 juillet 2015 20h30 : CARAGOSS  

 

quatre musiciens pour un programme de jazz manouche

 

Imaginez Django Reinhardt sur les sentiers d'un Orient de légende… Imaginez encore Mozart rattrapé par le swing fondateur des musiques populaires et vous aurez alors un avant goût de l'univers musical de Caragoss'. Ce quartet à géométrie variable ( deux guitares, un violon, une contrebasse auxquels les voix viennent parfois se superposer) a construit un répertoire où se reflètent parfaitement les diverses inspirations de chacun de ses membres. Swing manouche, note bleue du jazz, bossa, transe, ballade, chanson française… Telles sont quelques-unes des diverses expressions d'un voyage musical entretenu par des compositions originales qui en abolissent les frontières. Cette musique généreuse est l'un des meilleurs passeports pour la fête, la vraie, celle qui n'exclut d'aucune manière une certaine forme de spiritualité. Echange, partage et énergie, sont ici au programme. 
A la manière d'un monsieur Loyal qui aurait endossé le costume de Charlot, le quartet Caragoss' distille avec brio un goût affirmé pour des réjouissances teintées d'humour, de fantaisie et de fraternité.
 

Mercredi 22 juillet 2015, 20h30 : QUATUOR DU CHATEAU

 

Quatuor à cordes avec Sotiris Kyriazopoulos au violon, à qui se joignent une flutiste, un violoncelliste, une pianiste et un autre violoniste. 

 

Né à Athènes, Sotiris Kyriazopoulos, entreprend très jeune des études de violon au Conservatoire National et obtient à l'unanimité une Premiere Médaille d'Or. Il décide alors de venir à Paris pour se perfectionner à l'Ecole Normale de Musique. Il obtient rapidement une licence de concerts. Lauréat du Concours Internationnal Long-Thibaud, il commence une carrière de musicien d'orchestre et de soliste. Membre de l'OrchestMercredi re de Paris, violon-solo de l'Ensemble Arte da Camera et du Trio Hellénique, il anime les concerts et enregistrement de l'Orchestre Français d'Oratorio dont il est le premier violon-solo depuis 1980.

  

D'origine roumaine, Florin MERISAN commence le violon à l'âge de 5 ans. Il fait ses études au conservatoire Georges ENESCU et à l'Académie de Musique de Bucarest. Le quotidien de Florin se partage entre le violon, musique de chambre, orchestre, musique tzigane et enseignement. (L'orchestre de la radio diffusion roumaine, Opéra de Tours, Opéra de Limoges). L'ensemble orchestral du Loir et Cher, le Quartet FLORIS, le groupe NOROCK. Il vit désormais à Tours et occupe un poste de professeur de violon à l'école musicale de Saint Cyr sur Loire et au SIGEMVI.

 

Issu d’une famille de musicien, Jean-Philippe BARDON est un chambriste reconnu qui est invité à se produire dans de nombreux festivals avec des personnalités tels que : Patrice Fontanarosa, Denis Pascal ou Dominique de Williencourt. Il a été co-soliste de l’orchestre Colonne pendant 11 ans et est actuellement alto solo de l’orchestre symphonique d’Orléans, avec lequel il a été invité à se produire en soliste. Titulaire du De et Ca il est professeur d’alto au conservatoire d’Orléans. Il a étudié avec Tasso Adamopoulos au conservatoire supérieur de Paris avec lequel il a obtenu un premier prix ainsi qu’un prix de perfectionnement à l’unanimité. Il est notamment lauréat des concours d’Epernay et Guérande en alto et trio à cordes."

 

Raymond MAILLARD,au cello

né à Rennes, Raymond Maillard fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient les 1ers prix de violoncelle dans la classe de Paul Tortelier et de Musique de Chambre dans la classe de Joseph Calvet. 1Erprix du concours international de Dartington, il est successivement violoncelle solo de l'Orchestre Symphonique d'Aarhus, membre de l'orchestre philharmonique de Radio-France puis soliste à l'orchestre national de France.

Titulaire du C.A, et professeur à la ville de Paris, Raymond Maillard a été membre du trio Bentranoet se produit régulièrement dans diverses formations de musique de chambre.

Depuis cinq ans , il encadre les musiciens de l'Académie de musique aux côtés de Jean-Philippe Sarcos.


 Eleonor MUCHNIK est une Flûtiste Argentine diplômée  de l'Institut Supérieur d'Art du Théâtre Colón à Buenos Aires , Argentine.  

Études supérieurs de Flûte au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris avec Maître Gaston Crunelle et  Maître Jean Pierre Rampal. 

 Études de la Musique de Chambre à  L'Académie d'étè à Nice ( France) avec Maître Pierre Oubradous.

 Enregistre un CD avec  l'Ensemble Concertino (Musique de la Renaissance et Musique Barroque). Tournées  comme soliste en Argentine  

Flûtiste et piccolo à L'Orchestre du Gouvernement de la Ville de Buenos Aires . 

Professeur de flûte traversière dans le "Programme  d'Orchestres et Choeurs"

 pour l'Orchestre d'enfants d'Esteban Echeverria d’Argentine 

Concerts de musique de Chambre et  musique populaire avec la guitariste Analia Rego et avec la pianiste Sonia Ursini 


Yoshico MAEDA au piano

Née au Japon, elle commence la piano à l'âge de 4 ans. T K GI Shöjiro et FUJIWARA Yuriko ont été ses premiers professeurs. A 10 ans, elle rencontre MIURA Midori, une grande pianiste qui a étudié en France avec Marguerite LONG et Jacques FEVRIER, lui laissant une forte influence. Elle a poursuivi ses études de piano, de musique de chambre, d'accompagnement à Tökô-Gakuen school of music of Tokyo. Après avoir reçu l'enseignement de Maître Pierre SANGAN, elle s'est installée en Touraine où elle travaille notamment comme accompagnatrice, parallèlement à ses activités d'enseignement.

 

WE Médiéval les samedi et dimanche 8 et 9 août 2015


Le temps d'un week-end, la cour du château du Châtelier accueillera un village médiéval avec ses nombreux ateliers et artisans venus pour l'occasion.

La Compagnie MANDRAGORE animera ces journées avec de nombreux ateliers tels que l'adoubement, les chevaliers, la forge, etc

Se joindront à eux de nombreux artisans venus exposer et vendre leur art (bijoux, jouets en bois, reliures, contes, breuvages anciens, boulangerie, etc).


Possibilité de restauration légére sut place.


Venez nous rejoindre nombreux et si possible ne tenue d'époque!


Entrée libre et gratuite (de 10h à 18h le samedi et de 10h à 18h le dimanche).







Mercredi 12 août 2015, 20h30 : ARTE COMBO

 

Quintette à vent

avec 

  • Mayu Sato-Brémaud – Flûte

Née à Tokyo, Mayu Sato entre au CNSM de Paris en 1995, dans la classe d’Alain Marion et Vincent Lucas. Elle y obtient les premiers prix de flûte et musique de chambre en 1998. L’année suivante, elle retourne au Japon, où elle remporte le deuxième prix et le prix spécial de Mushanokoji-Senke au 5ème Concours National de Flûte de BIWAKO, en 2000. Désormais installée en France, elle est membre de l’OLC (Orchestre des Lauréats du Conservatoire) de 2007 à 2009, du Quatuor IKI, de l'ensemble de soundpainting Amalgammes et de l’Ensemble Kunstellaire. Elle a joué avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Symphonique de Tokyo et lors de nombreux concerts de musique de chambre.


  • Baptiste Gibier – Hautbois

Baptiste commence le hautbois en 1988 dans la classe d’Alain Protin à l’ENM d’Aulnay sous bois où il obtient un premier prix de perfectionnement en 1996. Il rentre par la suite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et obtient un 1er prix mention Très Bien en 1999 dans la classe de David Walter.
Baptiste a reçu le grand prix de la fondation de France en 2001. Hautbois solo de l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire de 2002 à 2005, il joue régulièrement avec les plus prestigieux orchestres français (Opéra National de Paris, Orchestre National de France...) ainsi qu'à l'étranger (Orchestre Philharmonique du Luxembourg...).
Baptiste intègre des ensembles prestigieux tels que Carpediem ou Arsnova. Il est reçu en juin 2009 en tant que hautbois solo à l'Orchestre National de Lille sous la direction de Jean-Claude Casadesus et enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille.


  • Annelise Clément – Clarinette

Elle commence l’apprentissage de la musique à l’ENM de Saint-Brieuc, en Bretagne, avec Bruno Spinosi. Au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, elle obtient, en 2003, un diplôme de concert (anciennement prix de virtuosité) mention Très Bien dans la classe de Thomas Friedli. Attirée par la musique contemporaine, elle intègre ensuite l’atelier du XXème siècle de Fabrice Pierre au CNSM de Lyon et se spécialise en clarinette basse auprès de Philippe-Olivier Devaux. Titulaire du diplôme d’état de professeur de clarinette ainsi que du concours PEA de professeur, elle enseigne au Conservatoire de Vanves (92). Elle a travaillé avec plusieurs compagnies théâtrales lors de spectacles musicaux et pratique régulièrement la musique contemporaine (Collectif Motus, CCMIX, Ensemble Syntax, C Barré, Skênê, CIRM de Nice, InsoliTus, Buren Cirque…). Curieuse de nouvelles techniques d’improvisation, elle pratique depuis 2006 le soundpainting (technique d’improvisation dirigée) au sein de l’Ensemble Anitya.


  • Cyril Normand - Cor

Né à Paris, Cyril Normand rentre au CNSM de Paris en 1990 où il obtient un premier de cor et trois premiers prix de musique de chambre. En 1993, il devient soliste de l'Orchestre Lamoureux, puis de 1995 à 1998, co-soliste de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse. Depuis, il se produit avec de prestigieuses phalanges telles que l'Ensemble Orchestral de Paris, l'Orchestre de l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de France, l'Orchestre National de Montpellier, l'Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l'Orchestre National des Pays de la Loire, l'Orchestre Régional d'Auvergne, l'Orchestre de Bretagne, l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, le Bilbao Orkestra Sinfonikoa... En 2006, il crée, avec Mayu Sato, le quintette à vent ArteCombo, ensemble avec lequel il sera, quelques années plus tard, lauréat du Concours International de Quintette à Vent Henri Tomasi de Marseille.


  • Frank Sibold – Basson

Après une médaille d'or au Conservatoire d'Aix-en-Provence dans la classe de Pierre-Marie Chemla, Frank Sibold entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1997 et obtient un 1er Prix de basson mention Très Bien à l'unanimité en 2001 dans la classe de Gilbert Audin et Marc Vallon, et un Prix de musique de chambre, Mention Très Bien, à l'unanimité avec les félicitations du jury, (1er nommé) dans la classe de David Walter.
Il remporte à deux reprises un Prix au Concours Européen de Musique d'Ensemble avec le Quatuor Elixir et l'Octuor à vent Initium. Il joue fréquemment avec l'Orchestre de Paris, l'Ensemble Orchestral de Paris, l'Ensemble Intercontemporain, l'Orchestre National d'Ile-de-France et lors de divers festivals. Il pratique également l'improvisation (soundpainting) au sein de l'ensemble Amalgammes. Afin de renouveler le répertoire du quintette à vent, il entreprend, en parallèle, un travail de transcription et d'arrangement.

 

PROGRAMME :

1ere partie :
. "Scherzo du Songe d'une nuit d'été" de Félix MENDELSSOHN (Allemagne)
. "Capricho español" d'Enrique GRANADOS (Espagne)
. "6 bagatelles" de György LIGETI (Hongrie)
. "Clap Slap Tremble" de Tomoyuki HISATOME (Japon)

Entracte

2ème partie :
. "Le tombeau de Couperin" de Maurice RAVEL (3 mouvements: Prélude, Menuet et Rigaudon). (France)
. "Stairway to heaven, Variations dans le style des Folies d'Espagne" de Frank SIBOLD (Thème de Grande-Bretagne)
. "Un Américain à Paris" de George GERSHWIN (Etats-Unis)

 

 


 


Mercredi 26 Août 2015, 20h30 : 

QUATUOR AU FIL DU BEL CANTO

 


Hélène Hubert-Chiché, Inès Hubert-Chiché, Bruno Guitteny, Arnaud Kientz partagent cette même volonté de sortir le chant classique (opéra, opérette, comédie musicale) de ses lieux traditionnels d’expression. Accompagnés au piano par Maxime Neyret, ces cinq musiciens ont en commun la conviction que la musique classique peut être accessible à tous. Pour ce faire ils ont formé le Quatuor « Au fils du Bel Canto». Cet Ensemble s’attache à proposer une grande variété de répertoire, couvrant plus de cinq siècles de musique, permettant au public de découvrir au sein d’un même concert des oeuvres de Monteverdi à Gershwin, en passant par Purcell, Haendel, Mozart, Verdi, Rossini, Offenbach, Bernstein…

Des extraits d’oeuvres telles que Carmen, la Traviata, les Noces de Figaro, Don Giovanni, la Cenerentola, les Pêcheurs de perles, les Contes d’Hoffmann, la Veuve Joyeuse, la Grande Duchesse de Gerolstein, la Périchole sont régulièrement chantés tout en côtoyant quelques airs moins connus aujourd’hui mais ayant fait la gloire des compositeurs à leur époque.


Le Quatuor « Au fil du Bel canto » propose également des soirées thématiques autour d’un compositeur, d’une époque, d’un style ou d’un lieu, pouvant mêler histoire, patrimoine, musique et s’adapter à la spécificité de la scène (ex: ruines du Château de la Garnache…). Le Quatuor se produit aussi dans des lieux atypiques (ex : soirée de gala des Championnats du monde Voltige) et pour des concerts à visée humanitaire et caritative.


BRUNO GUITTENY, ténor

Bruno Guitteny a effectué ses études musicales au Conservatoire National de Région d’Angers, il a été titulaire des choeurs de l’Armée française, du Capitole de Toulouse, de l’Opéra de Nantes, et se produit en tant qu’artiste lyrique sur de nombreuses productions à l’Opéra Garnier, Bastille et Salle Favart … sous les directions de Georges Prêtre, Claudio Simone, Sir Charles Macceras, avec des metteurs en scènes tels que Jean-Luc Tardieu, Völker Schlöendorff, aux côté de Jessie Norman, Roberto Alagna, José Van Dam, Gabriel Bacquier…

Parallèlement à sa carrière de chanteur, Bruno Guitteny est metteur en scène et Chef de chant entre autres pour la compagnie « Les Saltimbanques ».


ARNAUD KIENTZ, baryton

Arnaud Kientz rentre à 18 ans à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris puis remporte différents concours et médailles. Il suit les masterclasses de Martin Isepp, Udo Reinemann et Paul Esswood. Il termine sa formation musicale et vocale auprès de Mme Janine Reiss et du chef de chant et chef d’orchestre new-yorkais Thomas Muraco. Il possède une voix dont l’étendue et la virtuosité trouve son épanouissement dans les rôles exigeants de bel canto ainsi que dans le répertoire mozartien et baroque, français, anglais et italien.

En parallèle à ses activités d’artiste lyrique, il se tourne vers l’enseignement du chant lui permettant, entre autres, de travailler aux côtés de Ruggero Raimondi lors de masterclass à l’occasion de « Marseille 2013, Capitale Européenne de la Culture ».


HELENE HUBERT-CHICHE, soprano

Titulaire d’un prix de chant du Conservatoire National de Région de Nantes, Hélène Hubert-Chiché est également lauréate du Concours Supérieur des Maîtres du chant de Paris. Elle a suivi les master-class d’Yva Barthélémy, Zeger Vandersteen, Jean Paul Vauquelin, Eve Brenner. Parallèlement à ses activités de chef d’entreprise, elle se produit régulièrement dans le répertoire du Bel canto, avec une prédilection et une aisance remarquée et saluée pour des oeuvres vocalisantes.

Elle oeuvre depuis 20 ans pour faire connaître l’Opéra en développant un concept : Opéra pour tous, sur un territoire culturel élargi ». Tout d’abord pendant 3 ans, avec la collaboration de Chris Bilh et depuis 2002 en collaboration avec les classes de chant de Christian Papis. Elle a produit plus de 90 concerts et plusieurs productions opératiques.


INES HUBERT-CHICHE, soprano

Simultanément à son activité d'assistante de plateau et de mise en scène dans le cadre de projets d'opéra décentralisé en région des Pays de la Loire, Inès Hubert-Chiché débute le chant en 2009 et se produit dans le cadre des « Choeur de chambre » et « Ensemble vocal » du COGE [Choeurs et Orchestres des Grandes Ecoles] – Ensemble polyphonique de Versailles – Choeur Symphonique de Paris. Depuis 2012, elle aborde en tant que soliste les répertoires baroques et classiques et est régulièrement sollicitée entre autres pour la direction de cérémonies religieuses.


MAXIME NEYRET, pianiste accompagnateur

Maxime Neyret débute le piano à l’âge de 7 ans. Passionné par la voix, il rentre au Conservatoire de Rueil-Malmaison dans la classe d’accompagnement d’Angéline Pondepeyre et y obtient un premier prix. Outre un poste d’ingénieur chez EDF (diplômé de l’Ecole Supérieure d’Electricité), il travaille comme chef de chant/accompagnateur au conservatoire du 12eme de Paris. Maxime Neyret travaille avec des chanteurs solistes pour l’étude de rôles et accompagne concerts, stages, master-classes de chanteurs de renommée internationale tels la mezzo-soprano Viorica Cortez ou la basse Ruggero Raimondi. Il participe également à des productions lyriques comme chef de chant (Pagliacci, l’Elisir d’amore, Ariadne auf Naxos, Eugène Onéguine, …).




 

 

Samedi 12 septembre 2015 17h00

 

Diffusion de court-métrages

en lisaison avec le photos vidéos club de Loches


Buffet sur réservation

 

 

Samedi 12 septembre 2015, 20h30 :

 

CHOEUR D'HOMMES D'ANJOU

 

Créé en 1990, le Chœur d’Hommes d’Anjou se distingue rapidement des autres formations vocales nombreuses en Pays de Loire par plusieurs traits originaux.

Il est d’abord la seule formation vocale masculine de la région réunissant autant d’hommes : plus de trente aujourd’hui. 

Mais ce qui le singularise le plus c’est la force de ses projets artistiques et associatifs : des créations, 4 CD et 4 Festivals.

Ses contributions et ses créations sont originales. En 2000, le Chœur répond à l’invitation de l’Amicale de Mauthausen à chanter dans le camp autrichien à l’occasion du 55ème anniversaire de la libération. Le Chœur crée sa Cantate pour Mauthausen et se produit aussi dans l’abbaye baroque de Melk. En 2001 le CHA créée une autre œuvre pour l’UNICEF. 


Quatre CD jalonnent le parcours du Chœur d’hommes d’Anjou. En 1999, Petite Barque vient illustrer les 10 ans du Chœur. En 2003, le CD Libertés reprend tous les chants d’engagement du Chœur depuis quelques années. 2006 voit l’édition du 3ème CD Opéra Tradition qui rassemble de nombreux chœurs d’opéra. Le 4eme CD Carnets de Voyages est disponible depuis le mois de septembre 2010.

Enfin, le Chœur d’Hommes d’Anjou organise des Festivals … de Chœurs d’Hommes. En mai 2001, avec des formations régionales (Bretagne, Lorraine, Nord), en mai 2004 avec des chœurs amateurs français et étrangers (Vannes, York, Osnabrück), mais aussi avec des chœurs professionnels (Rossika de Saint-Pétersbourg et le Chœur de l’Armée française). La 3ème édition du Festival a fait entendre en Anjou « la Voix des Peuples » avec les basques d’Oldarra, les gallois du Cantorion Collin Jones et les bulgares du chœur orthodoxe Saint-Jean de Rila. La 4ème édition du Festival a accueilli le Chœur d’Hommes de Bretagne, le Chœur Juif de France, le chœur corse de Sartène et le chœur russe Alexandre Nevsky de Saint-Pétersbourg avec plus de 3000 spectateurs.




PROGRAMME

Direction : Jocelyn RICHE

Pianiste : Jérôme GESLIN


- Sviate Boje (Liturgie orthodoxe - P. TCHAIKOVSKI, P. CHESNOKOV)

- Nynie (Liturgie Orthodoxe – LIRINE)

- Ottche Nach (liturgie orthodoxe – K. ATANASSOV)

- Razboïnica (liturgie orthodoxe – STROKINE)

- Kak Païdou (Traditionnel Russe – P.CHESNOKOV)

- Le Chant des Partisans (M.DRUON - J.KESSEL - A.MARLY)

- Maïtia nun zira (Traditionnel basque)

- Dio Vi Salve Regina (Hymne corse)


- Gwahoddiad (Traditionnel Gallois)

- Soon a will be done ( Gospel – arrangement )

- O When the saints (gospel - arrangement D. HOOD)

- Macbeth (Chœur des Sicaires – G.VERDI)

- Rigoletto / zitti + scorrendo (Les Chœurs des courtisans - G. VERDI)

- La Force du Destin (La Vergine Degli Angeli – G .VERDI)

- La Mer (variété française – C. TRENET)

- Fleur de Paris (variété française - M. VANDAIR, H. BOURTAYRE)

- Nathalie (variété française - G. BECAUD)



Association loi 1901,

"Les Amis du Châtelier "

 

Château du Châtelier

Paulmy en Indre et Loire

 

tèl: 06 99 01 62 62

mail: lesamisduchatelier@gmail.com

 

Tarifs : 14 euros,

gratuit pour les moins de 16 ans

10 euros pour les adhérents

 

 

Adhésion à l'association :

15 euros/an

 

Membres bienfaiteurs : 25 euros

 

Gitelechatelier