Vendredi 12 juillet 2019 19h30 :

 

ABSL Kortjakje,

 

orchestre violons et violoncelles d’enfants  originaires de Belgique (classique)

 

 

 

 

 

Kortjakje est une organisation musicale en Belgique qui réunit des enfants âgés de 4 à 18 ans autour de la pratique du violon et violoncelle.

 

Cet  enseignement est basé sur la méthode « Suzuki », du nom du Professeur japonais à l’origine de cette philosophie (méthode d’apprentissage de la langue maternelle transposée à l’étude d’un instrument). Le nom Kortjakje a été choisi car il s’agit du titre de la 1ère chanson apprise dans cette méthode (« ah vous dirai-je maman » en Français)

 

Kortjakje compte environ 100 élèves âgés de 4 à 17 ans. Outre une leçon individuelle de 30 minutes  par semaine pour chaque enfant,  Kortjakje  propose des répétitions hebdomadaires par groupe de niveau  afin de préparer des concerts, des workshops….Ainsi Kortjakje organise chaque année une dizaine de concerts, aussi bien des concerts en solo qu’avec le groupe complet.

 

Le répertoire de Kortjakje est très diversifié alliant différents genres de musique : de la musique classique du 18ème au 21ème siècle, la musique folklorique, les musiques de films…..

 

 

 

La Méthode Suzuki

 

Shinichi Suzuki est né en 1898 au Japon. Fils du fondateur de la plus grande usine de violon du monde, il a débuté ses études de violon à l’âge de 17 ans. Après une carrière classique de musicien et enseignant, il a développé à partir de 1945 une nouvelle méthode d’enseignement : «  La méthode de la langue maternelle ».

 

Elle est basée su le principe de l‘apprentissage de la langue maternelle. Suzuki est parti de la constatation suivante : dès de 2 ans les enfants savent parler la langue de leurs parents. Dès leur naissance ils entendent leur entourage répéter des milliers de fois les mêmes mots. Leurs fautes sont quotidiennement corrigées avec patience et amour ; ils sont récompensés quand ils réussissent à les exprimer, un vrai encouragement pour apprendre des nouveaux mots. Petit à petit l’enfant apprend à faire des phrases, plus tard lire des livres, écrire des textes lui-même et ainsi progressivement maîtriser une langue qui est en soi un art.

 

 

 

Le professeur Suzuki a désigné cet apprentissage comme « la méthode de la langue maternelle ». Il a transposé à l’étude d’un instrument, notamment le violon. Les morceaux de musique à étudier sont enregistrés  et peuvent être écoutés et réécoutés quotidiennement par les enfants. Tout comme pour le vocabulaire de la langue maternelle, les morceaux sont répétés et ne seront plus oubliés. Ces partitions au début très simples servent de base pour l’apprentissage ultérieure de morceaux plus difficiles. L’apprentissage de la lecture de la musique ne viendra plus tard.  Quant à la sensibilité musicale de l’enfant : c’est un processus qui se développe lentement et progressivement avec l’âge.

 

 

 

L’objectif de cette méthode n’est pas de former des « génies » ou « jeunes virtuoses ». Toutefois certains choisiront de poursuivre leurs études dans le domaine de la musique, mais il s’agit d’une minorité.

 

Cet enseignement musical basé sur un travail en groupe développe chez l’enfant des aptitudes sociales et une certaine forme de discipline. Il offre à l’enfant des nouvelles possibilités de développement tout comme le permet l’apprentissage d’une langue.

 

 

 

 

 

Mercredi 24 juillet 2019, 20h30:

 

QUATUOR DU BEL CANTO,  

Opéra Carmen

 

Carmen est l’une des œuvres musicales les plus jouées dans le monde! A sa création en 1875, Georges Bizet sera victime des censeurs qui jugent l’œuvre indécente et pourtant elle restera son plus grand et universel succès. La Tragédie de Carmen en est l'adaptation condensée et épurée (1h20) de Marius Constant, Jean-Claude Carrière, Peter Brook. Ce désormais court mais puissant et intense récit symbolise la passion destructrice et le mythe de la femme libre. Laissez-vous emporter dans un tourbillon d'émotions ou l'amour, la sensualité, la perdition conduisent à un funeste destin dont la densité de cette version "simplifiée" est remarquable.

 

 

 

 

AVEC :

 

Don José : Avi Klemberg (photo et bio jointes)

 

Carmen : Ania Wozniak (photo et bio vont bientôt arriver)

 

Escamillo : Arnaud Kientz

 

Micaëla : Inès Hubert-Chiché

 

Zuniga : figurant

 

Au piano notre fidèle et bien-aimé Maxime Neyret

 

 

 

 

 

WE des 3 et 4 août 2019 : Médiévales

 

voir détails en cliquant sur le lien suivant

"Médiévales"

 

ou sur l'onglet médiévales

 

 

 

   

 

 

   

Mercredi 7 août 2019, 20h30 :

 

GOSPEL FOR YOU FAMILY,

 

musiques et chants gospel

Mercredi 21 août 2019, 20h30 :

 

EKATARINA ANTIPOVA,

 

« la musique sans frontière », chants classiques russes, italiens, etc

 

 

Ekaterina  Antipova, 

 

 

 

Mezzosoprano

 

 

 

Née en Russie (1981), depuis très jeune elle commence sa formation musicale, piano, chant et interprétation.

 

Elle termine ses études dans l'académie Supérieure de musique  Gnesin de Moscou, où elle obtient les titres de degré supérieur  de Professeur de chant et de Direction chorale. Avec le Théâtre Musical de Moscou elle s’est produite  en Russie, en Espagne, aux Etats-Unis et à l’Inde.

 

En 2005 elle s’installe définitivement  en Espagne, en continuant sa formation professionnelle de perfectionnement  dans un répertoire baroque, classique, romantique et de l'opéra à l’ecole supérieure de chant  de Madrid.

 

 

 

Ekaterina se produit comme soliste avec le Choeur de la Radio et la Télévision d’ Espagne avec qui elle a interprété  "Ständchen" de F. Schubert,  Adventslied et Neujahrslied de R. Schumann, la Deuxième Symphonie  de Mahler, " La Rondine" de G. Puccini.

 

 

 

Après ces concerts de differants critiques musicaux écrivaient  sur les préstation d’Ekaterina:

 

"Une voix  pleine d' énergie et de  force, avec d'énormes  dons vocaux et interprétatifs".

 

" La voix  d'une homogénéité excellente dans tout son tessiture".

 

“Des registres merveilleux de timbre".

 

 Son répertoire de l'opéra comprand des rôles comme :

 

“Dido” “Dido and Eneas” H. Percell, “Marfa”  “Jovanchina” M. Mussorgsky, “Carmen”  G. Bize, “Azuzena” “Il Trovatore” G. Verdi, “Smeton” “Ana Bolena” G. Donizetti, “Tancredi” G. Rossini, “Dalila” “Samson et Dalila” C. Saint-Saens, “Leonora” “La Favorita” G. Donizetti, “Suzuki” “Madam Butterfly”  G. Puccini,  “Isabella” “L´Italiana in Algeri” G. Rossini, etc….

 

 

PROGRAMME

 

Musique sans frontières

 

 

 

Chant :  Ekaterina ANTIPOVA

 

Piano :   Larissa TOLSTYKH

 

 

 

1e partie

 

 

 

Expectans-  “Oratorio ”  -  C. Saint – Saens

 

O quam tristis et afflicta - “Stabat Mater” -  A. Vivaldi

 

Voce di Dona - “ La Gioconda”- A. Ponchielli

 

Che faro senza Euridice - “Orphée et Eurydice ”  - Ch. Gluck

 

Le champ des morts -  “Alexandre Nevski”  - S. Prokofiev

 

Dulce Jesús  M.de Falla

 

El Paño moruno  - M.de Falla

 

Habanera -  “Carmen”-  G. Bizet

 

 

 

2e partie

 

Seul à nouveau, comme autrefois -   P. Tchaïkovski

 

La Rose et le Rossignol -  N. Rimski-Korsakov

 

Cocher, ralentis tes chevaux ! -  Y. Feldmann

 

La Tendresse -  А. Pakhmoutova

 

L’Hymne lyrique à la Mère Russie – L. Afanassiev

 

Metelitsa -  А. Varlamov

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 28 août 2019, 20h30 :

 

Ensemble Vocal CANTAMICI et l’Orchestre LUTECIA ,

 

chants classiques (messes de Mozart, etc)

 

PROGRAMME

1ère partie a cappella :
Abendlied de Rheinberger
Lux aeterna de Edward Elgar
Veceri Tvojeja Tajnija de Alexei Lvov
O magnum mysterium de Morten Lauridsen
O magnum mysterium de Ola Gjeilo (avec violoncelle)

 


2ème partie
Messe de Mozart KV 275
Messe de Mozart KV 140

 

ORCHESTRE DE LUTETIA

 

Fondé en 2011 par l’argentin Alejandro Sandler, l’Orchestre de Lutetia a réalisé une centaine de concerts, à la fois en France et à l’étranger (Espagne, Argentine, Mexique). Il est composé de jeunes et talentueux musiciens diplômés des grands conservatoires européens et faisant également parti d’orchestres français renommés (Orchestre philharmonique de Radio France, Opéra de Paris, Les siècles).

 

 

 

 

 

Ensemble vocal Cantamici – Présentation

 

L’ensemble vocal Cantamici est né en octobre 2015 de la volonté de quelques choristes et amis, issus du Nouvel ensemble vocal Philippe Caillard, de vivre une aventure vocale en plus petit comité. Ayant pratiqué le chant ensemble de longues années et vivant entre les régions orléanaise et parisienne, ces chanteurs amateurs semi-professionnels ont tous une formation musicale poussée, chantent pour certains en tant que solistes et sont eux-mêmes professeurs de formation musicale ou chefs de chœur.

 

L’ensemble Cantamici couvre un large répertoire allant de la musique baroque au romantisme allemand, en passant par les compositeurs français du 20e siècle. Il ne se ferme aucune perspective et entend explorer de nombreuses contrées musicales.

 

Après avoir travaillé quelques mois en auto-gestion, l’ensemble s’est placé depuis la rentrée 2016 sous la direction du jeune chef d’origine argentine Alejandro Sandler  en vue d’établir un partenariat avec ses orchestres professionnels « de Lutetia » et « l’Orchestre Symphonique du Loiret ». 

 

Alejandro Sandler

 

Chef d’orchestre

 

 

 

Né à Rosario en Argentine. Alejandro Sandler a débuté ses études à Rosario et Buenos Aires avant de venir les poursuivre à Paris grâce à l'obtention de la bourse du Mozarteum. Il a ensuite poursuivi sa formation au Staatskapelle de Berlin ainsi qu'au CNSM de Lyon. Il remporte le « premier prix » en direction d’orchestre en 2010 dans la classe de Nicolas Brochot et en 2012 dans la classe d’Henri-Claude Fantapié. Il a suivi des stages et master-class auprès de Sylvain Cambreling, Charles Dutoit, Kurt Masür, Daniel Baremboïm, Claudio Abbado et Yutaka Sado.

 

En mars 2013, il est choisi après concours comme chef permanent et directeur artistique de l’Orchestre Symphonique du Loiret (OSL) qu’il dirigera jusqu’en 2018. Alejandro a dirigé l’orchestre Philarmonique de Timisoara (Roumanie), l’orchestre Symphonique de Kinshasa (Congo), l’Orchestre Symphonique de Rosario (Argentine), l’orchestre « El Sistema » du Mexique. En 2019-2020, il est invité à diriger l’orchestre National d’Argentine ainsi que l’orchestre Philarmonique de Bucarest (Roumanie). Il est également nommé ambassadeur musical de la fondation « Allegro Argentina ».

 

Parallèlement à son activité de chef d'orchestre, Alejandro Sandler mène une carrière de trompettiste qui le conduit régulièrement à se produire dans les grands Festivals et dans des salles. Il a également enregistré des CDs pour Universal Music, Decca, Alpha et Sony. 

 

Alejandro Sandler est le fondateur et directeur de l’orchestre de Lutetia, directeur de l’ensemble vocal Cantamici et professeur des conservatoires de Chatillon et Clamart.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Association loi 1901,

"Les Amis du Châtelier "

 

Château du Châtelier

Paulmy en Indre et Loire

 

tèl: 06 99 01 62 62

mail: lesamisduchatelier@gmail.com

 

Tarifs : 15 euros,

gratuit pour les moins de 16 ans

10 euros pour les adhérents

 

 

Adhésion à l'association :

15 euros/an

 

Membres bienfaiteurs : 25 euros